Accueil > Priorités > Cartographie des projets en cours > Afrique de l'Ouest > Mali > SAMUSOCIAL INTERNATIONAL - Protection des enfants et jeunes vivant en rue et des personnes déplacées face à l’aggravation des risques médico-psycho...

SAMUSOCIAL INTERNATIONAL - Protection des enfants et jeunes vivant en rue et des personnes déplacées face à l’aggravation des risques médico-psychosociaux et des insécurités

Porteur de projet

Samu Social Mali – Samusocial International

Localisation Bamako
Dates 01/01/2023 31/12/2025
Domaine d'intervention Education & protection de l’enfance
Financement 410 000,00 €
Organisation internationale Samusocial international

Contexte et problématique :

Le Mali, classé 186ème sur 191 pays selon l’Indice de Développement Humain (IDH) du PNUD traverse depuis 2012 une crise politico-sécuritaire qui a aggravé la situation socioéconomique déjà précaire de sa population qui souffre d’un accès limité et inégalitaire aux services sociaux de base. Ce contexte de crise s’est considérablement dégradé ces dernières années notamment en lien avec la succession de coups d’Etat, la situation économique internationale et les retombées des mesures de lutte contre la COVID-19 (couvre-feu, confinement…). Cette dégradation a des conséquences considérables sur l’augmentation des risques et des insécurités subis par les enfants et jeunes vivant en rue :

  • Insécurités physiques liées à la stigmatisation qu’ils subissent et l’existence d’un véritable système de violences multi formes et permanentes au sein des forces de l’ordre ;
  • Raréfaction des moyens de subsistance et fragilisation des stratégies de survie en rue. Cette situation contraint de nombreux enfants et jeunes en situation de rue à survivre d’activités les exposant davantage aux insécurités ;
  • Renforcement des difficultés d’accès aux services de droit commun du fait de leur saturation et de la stigmatisation que les enfants et jeunes vivant en rue y subissent. De plus, les structures de protection de l’enfance font toujours face à une raréfaction des moyens financiers mis à leur disposition et donc une diminution de leurs capacités d’accueil.

Les enfants et jeunes rencontrés en rue et pris en charge par le Samusocial Mali vivent quasiment en permanence dans la rue. Ce sont des garçons et des filles, dont certaines sont des jeunes mères isolées. Ils sont majoritairement âgés de 12 à 25 ans et sont issus des localités de l’intérieur du Mali, des zones périphériques de Bamako et des milieux défavorisés de la capitale. Dans la rue, les enfants et jeunes se retrouvent en totale rupture de protection familiale et donc d’un cadre socioculturel, juridique et politique garantissant la protection, le développement et l’épanouissement de l’enfant. Parallèlement, la crise sécuritaire fragilise la population locale et en particulier les zones où se réfugient les personnes déplacées internes ayant fui les conflits au nord et au centre du pays. Il y a donc une aggravation des conditions de survie en rue, une diversification des profils et une augmentation du nombre de personnes victimes d’exclusion sociale rencontrées en rue par le Samusocial Mali qui est passé de 483 bénéficiaires en 2011 à 1.575 en 2021. A travers ce projet le Samusocial Mali souhaite poursuivre et renforcer les prises en charge et services qu’il propose déjà aux enfants des rues, développer et diversifier les modalités d’hébergement (en créant notamment son premier centre de mise à l’abri d’urgence, fruit d’une réflexion suite à une étude commanditée dans la phase précédente) et d’apporter un appui aux personnes déplacées internes sur les sites de Faladié et Sénou où les filles sont particulièrement exposées et /ou victimes de violences basées sur le genre notamment le mariages d’enfant et les mutilations génitales féminines. Il s’agit d’un premier portage par le Samusocial Mali qui sera appuyé par le Samusocial International. Un audit financier indépendant est prévu en fin de projet.

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs

  • 2.500 enfants et jeunes vivant en rue ;
  • 1.200 enfants, jeunes et adultes déplacés internes ;
  • 50 membres du cadre de concertation, 120 responsables administratifs et politiques, leaders communautaires, décideurs, agents des forces de l’ordre et membres de la société civile ; 120 professionnels des structures partenaires, des centres de santé et agents des forces de l’ordre et tribunaux 

Bénéficiaires indirects

Les enfants et jeunes sans protection au Mali (actions de sensibilisation), les personnes vivant sur et à proximité des sites de Faladié et de Sénou et les familles des enfants.

Objectif général :

Contribuer à la protection des populations les plus vulnérables de Bamako.

Objectifs spécifiques :

  • Renforcer et adapter les services de prise en charge des enfants et jeunes vivant en rue au contexte d’augmentation des insécurités ;
  • Développer des services de prise en charge pour réduire les risques médico-psychosociaux, dont les risques de rupture de protection, au sein des Personnes Déplacées Internes à Bamako ;
  • Mobiliser la société civile et les acteurs impliqués dans la lutte pour la protection des personnes les plus vulnérables.

Résultats attendus :

  • Les enfants et jeunes vivant en rue ont accès à un service de prise en charge adapté à leurs besoins, tout au long de leur parcours, et permettant un travail d’élaboration d’un projet de sortie de rue ;
  • Les publics les plus vulnérables dont les adolescents à risque de rupture de protection familiale et les femmes enceintes ou avec enfants en bas-âge bénéficient de services de prise en charge et d’orientation adaptés, permettant la réduction des risques médico-psychosociaux ;
  • Un ensemble de réseaux issus de la société civile, des services techniques déconcentrés de l’Etat et des collectivités, se mobilisent et se coordonnent afin de développer des actions et synergies pour la protection des personnes les plus vulnérables de Bamako. 
https://cooperation.gouv.mc/fr/Priorites/Cartographie-des-projets-en-cours/Afrique-de-l-Ouest/Mali/SAMUSOCIAL-INTERNATIONAL-Protection-des-enfants-et-jeunes-vivant-en-rue-et-des-personnes-deplacees-face-a-l-aggravation-des-risques-medico-psychosociaux-et-des-insecurites

Accessibilité