Accueil > Priorités > Cartographie des projets en cours > Afrique de l'Ouest > Niger > CABINET DU PREMIER MINISTRE - Poursuite de l’Appui au Dispositif National de Prévention et de Gestion de Catastrophes et Crises Alimentaires (DNPGC...

CABINET DU PREMIER MINISTRE - Poursuite de l’Appui au Dispositif National de Prévention et de Gestion de Catastrophes et Crises Alimentaires (DNPGCCA)

Porteur de projet

Cabinet du Premier Ministre du Niger

Localisation Niger
Dates 01/01/2019 31/12/2021
Domaine d'intervention Sécurité alimentaire
Financement 600 000,00 €

Contexte

Le Niger, pays moins avancé et à faible revenu occupe la dernière place de l’indice de Développement Humain (189ème). Avec un population de 20 millions d’habitants et un revenu moyen par habitant de 400 dollars par an, 45% de sa population vit sous le seuil de pauvreté. 55% de la population à moins de 15 ans. Le Niger a connu une succession de crises alimentaires dues aux chocs climatiques mais aussi à la transformation des modes de production. Il présente de fortes prévalences de malnutrition chronique ou retard de croissance avec 42% des enfants de moins de 5 ans (au dessus du seuil critique 40% fixé par l’OMS). Les régions de Maradi et Zinder sont les régions ayant les prévalences les plus importantes de malnutrition chronique (respectivement 54% et 50%). Près de trois quarts des enfants de moins de cinq ans souffrent d’anémie. La plupart des aliments de complément sont peu accessibles ou de faible qualité.

Monaco soutient depuis 2016 l’opération de « Blanket Feeding »*, une initiative pilote et innovante de la Céllule Crises Alimentaires du Niger (CCA) dans la région de Diffa (aujourd’hui sous état d’urgence et couverte par d’autres partenaires) et depuis 2018 dans la région de Zinder. C’est une opération en complément des opérations de

Distribution Gratuite Ciblée post soudure qui vise à prévenir la malnutrition des enfants de 6 à 23 mois. L’opération a été réalisée en collaboration avec l’ONG GRET pour la production de farines fortifiées localement et l’ONG nigérienne CAMDED pour la mise œuvre de la distribution des farines. Un mécanisme de collaboration a été également mis en place avec les différents acteurs du gouvernement nigérien, organisations internationales et société civile afin de réaliser une opération efficiente. Le projet a permis l’élargissement du panier alimentaire, la bonne coordination entre les acteurs de terrain, la mobilisation des moyens conséquents et l’émergence de nouveau groupe d’acteurs (groupements féminins de production de fortifiés localement). Le projet a aussi mis en lumière la difficulté d’accès à certains villages, la hausse des prix des céréales sur la fabrication des farines et la courte période de couverture des besoins nutritionnels (2 mois), . 22.450 enfants on été touchés par la distribution de farines infantile fortifiées localement. 

La poursuite sur trois ans permettra d’intentisifier les opérations du Blanket Feeding auprès des enfants de 6 à 23 mois dans la région de Zinder (zone prioritaire de la CCA). Il permettra de soutenir 35.721 enfants.

Le Plan de Soutien aux Populations Vulnérables, l’outil principal de planification et de programmation des interventions des autorités nigériens en faveur des personnes vulnérables aux crises alimentaires et nutritionnelles ainsi qu’aux autres catastrophes, est élaboré chaque année après les évaluations post-récoltes. Le Gouvernement Princier continuera son appui au Plan de soutien mis en œuvre pour la période 2019-2021 par le DNPGCCA.

Le DNPGCCA est directement rattaché au Cabinet du Premier Ministre du Niger. Ce dispositif s’inscrit dans le cadre de l’Initiative 3N (Les Nigériens nourrissent les Nigériens) pour la sécurité alimentaire et un développement agricole durable. Il contribue aussi aux Objectifs du Développement Durable n°1 – « éliminer la pauvreté » et (ODD) n°2 « éliminer la faim ».

Dans le cadre de ce projet, le Gouvernement Princier est invité à participer, au Comité Restreint de Concertation regroupant tous les partenaires contribuant au financement à la réponse du Plan de Soutien, ainsi qu’au Comité Elargi de Concertation réunissant tous les acteurs techniques intervenant dans la mise en œuvre du Plan.

Ce projet a été signé par le Conseiller de Gouvernement-Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération, M. Gilles TONELLI, lors de sa visite au Niger en mars 2019.

* Le Blanket Feeding est une opération de distribution d’alimentation supplémentaire spécifique pour tous les enfants d’une certaine tranche d’âge dans une zone géographique donnée, identifiée comme étant une zone où une majorité des foyers sont vulnérables à l’insécurité alimentaire. Il est ainsi considéré que tous les enfants entre 6 mois et deux ans sont susceptibles d’être plus ou moins grièvement affectés par la malnutrition (UNICEF).

Objectif général

Contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables et groupes cibles affectés par les facteurs de risque humanitaire à travers des actions harmonisées d’assistance alimentaire et de protection de leurs moyens d’existence.

Objectifs Spécifiques

  • Améliorer l’accès aux aliments pour les ménages vulnérables ;
  • Contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité liée à la malnutrition des enfants de 6 à 23 mois dans le region de Zinder ;
  • Protéger et réhabiliter les moyens d’existence des ménages vulnérables.

Bénéficiaires

  • 35.721 enfants de 6 à 23 mois issus de ménage vulnérables dans le région de Zinder dans le département le plus exposé à la malnutrition aigüe.

Résultats attendus 

  • L’accès aux aliments et nutriments sains et diversifiés des populations cibles est amélioré ;
  • La prise en charge et la prévention de la malnutrition notamment des enfants de moins de 2 ans sont renforcées ;
  • Les moyens d’existence des populations affectées par les crises alimentaires et/ou catastrophes naturelles sont protégés et réhabilités ;
  • Les populations chroniquement vulnérables à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle sont soutenues ;
  • Les instruments de prévention et de gestion des catastrophes naturelles et crises alimentaires sont performants ;
  • Les facteurs de risques humanitaires et les réponses mises en œuvre sont connus, suivis et gérés aux niveaux local, régional et national.
https://cooperation.gouv.mc/fr/Priorites/Cartographie-des-projets-en-cours/Afrique-de-l-Ouest/Niger/CABINET-DU-PREMIER-MINISTRE-Poursuite-de-l-Appui-au-Dispositif-National-de-Prevention-et-de-Gestion-de-Catastrophes-et-Crises-Alimentaires-DNPGCCA

Accessibilité