Accueil > Priorités > Cartographie des projets en cours > Afrique de l'Ouest > Niger > PAM - FOPATE : Introduire dans l’alimentation scolaire des produits locaux transformés et fortifiés dans le cadre du projet FOPAT et encourager la...

PAM - FOPATE : Introduire dans l’alimentation scolaire des produits locaux transformés et fortifiés dans le cadre du projet FOPAT et encourager la scolarisation des jeunes filles à travers des bourses pour les adolescentes

Porteur de projet

Programme Alimentaire Mondial Niger

Localisation Niger
Dates 01/11/2021 31/10/2024
Domaine d'intervention Sécurité alimentaire
Financement 400 000,00 €
Organisation internationale PAM

Contexte et problématique :

Le Gouvernement de Monaco et du Niger ont formalisé leurs relations de coopération dans un Accord-Cadre de Coopération (mars 2019) qui identifie la sécurité alimentaire et l’éducation des populations vulnérables parmi les priorités (article 3). En effet, le Niger est considéré comme le pays le plus pauvre au mondre, classé à ladernière place au classement IDH (189ème/189 en 2020). Près de la moitié de la population vit en dessous du seuil de pauvreté fixé à 1.90$/jour. Le taux de fécondité est parmi l’un des plus élevés du monde (6.9 enfants) alors que le taux de scolarisation n’est que de 66% en primaire et de 24% en secondaire. Ce taux de fécondité élevé s’explique largement par le taux de mariage précoce au Niger, le plus élevé du monde : 36,1 % des jeunes filles sont mariées avant l’âge de 15 ans et 76% avant l’âge de 18 ans. Cette situation freine gravement l’éducation des filles et perpétue le cercle vicieux de la pauvreté. Le Gouvernement du Niger s’est engagé à promouvoir l’accès et la qualité de l’éducation des filles par des mesures de soutien à la demande d’éducation (cantines, bourses, projets locaux). L’alimentation scolaire fait donc partie des réponses au Niger pour permettre aux enfants, notamment les filles, des ménages les plus défavorisés et/ou enclavés d’avoir accès à un apprentissage de qualité.

45% des Nigériens souffrent de malnutrition chronique. Cette forte prévalence est associée à des carences en micronutriments sévères. La prévalence de l’anémie reste très élevée, touchant 63% des enfants de moins de 5 ans et 60 % des femmes en âge de procréer. Les carences en vitamine A constituent également un problème de santé publique majeur (60 % des enfants en âge préscolaire carencés en 2012). Les indicateurs démontrent une aggravation du phénomène, tant en milieu urbain qu’en milieu rural.

Le projet de Fortification des Produits Alimentaires Transformés pour l’Education (FOPATE) de consommation courante au Niger s’inscrit dans la continuité du projet financé par le Gouvernement Princier entre 2018 et 2020 (FOPAT) et du programme d’achats locaux du PAM. La finalité du projet est d’améliorer la qualité et la disponibilité d'aliments nutritionnels de consommation courante au Niger à travers la structuration des filières locales de produits alimentaires issus d’une transformation « primaire ». A travers ce nouveau projet, le Gouvernement Princier de Monaco poursuivra son soutien à la production d’ aliments locaux transformés et fortifiés par les Unités de Transformation des Unions des Sociétés Coopératives féminines en dotant en énergie verte (solaire) deux Unités déjà construites dans des zones sans réseau électrique. De nouvelles dimensions « Egalité des sexes » et « nutrition » seront introduites dans le projet, attestant de la réussite de mise en œuvre du projet FOPAT. Ainsi, les aliments locaux transformés et fortifiés seront livrés dans certaines écoles offrant un service de cantine . Dans les mêmes zones, des transferts monétaires conditionnés à la fréquentation scolaire des adolescentes seront alloués aux familles vulnérables. Cette appui permettra d’assurer la continuité entre les cycles primaire et secondaire, d’améliorer l’état nutritionnel des filles, et de contribuer à briser le cycle intergénérationnel de la malnutrition. Il s’inscrit dans le cadre du partenariat avec le PAM, Prix Nobel de la Paix 2020 et premier partenaire de la Coopération de Monaco.  

Bénéficiaires :

Bénéficiaires directs :

  • 1.610 élèves - dont 831 filles - ciblés dans le cadre du programme des cantines scolaires ;
  • 475 filles adolescentes dans le cadre du programme de bourses scolaires ;
  • Les membres des 10 Unions des Sociétés Coopératives Simplifiées(USCOOPS).

Bénéficiaires indirects :

  • Les communautés des zones ciblées notamment les enfants et femmes ;
  • Les ministères techniques et leurs démembrements (Ministères de la Santé, du commerce, de l’agriculture, de l’éducation, H3N) ;
  • L’Alliance nationale de fortification des aliments (ANFA).

Objectif général du projet :

Introduire dans l’alimentation scolaire des produits alimentaires locaux transformés et fortifiés dans le cadre du projet FOPAT et encourager la scolarisation des jeunes filles à travers des bourses pour les adolescentes.

Objectifs spécifiques :

  • Renforcer les capacités locales de transformation des produits alimentaires nutritionnels ;
  • Assurer l’accès des filles en âge d’être scolarisées à une éducation.

Résultats attendus :

 

  • Les aliments transformés sont fortifiés ;
  • Les produits des USCOOPS transformés sont acceptés par les populations et contribuent à réduire  l’anémie des enfants d’âge scolaire ;
  • Les jeunes filles ont un meilleur accès à la scolarisation à travers les bourses scolaires pour les adolescentes.
https://cooperation.gouv.mc/fr/Priorites/Cartographie-des-projets-en-cours/Afrique-de-l-Ouest/Niger/PAM-FOPATE-Introduire-dans-l-alimentation-scolaire-des-produits-locaux-transformes-et-fortifies-dans-le-cadre-du-projet-FOPAT-et-encourager-la-scolarisation-des-jeunes-filles-a-travers-des-bourses-pour-les-adolescentes

Accessibilité