Accueil > Priorités > Cartographie des projets en cours > Afrique du Nord & Méditerranée > Liban > ASMAE - Promouvoir l’inclusion socio-économique des jeunes les plus vulnérables (Libanais /Réfugiés syriens), notamment les jeunes en situation de...

ASMAE - Promouvoir l’inclusion socio-économique des jeunes les plus vulnérables (Libanais /Réfugiés syriens), notamment les jeunes en situation de handicap, dans la région du Chouf

Porteur de projet

Association Soeur Emmanuelle

Localisation Région du Chouf
Dates 01/03/2022 28/02/2025
Domaine d'intervention Accès au travail décent
Financement 240 000,00 €
Organisation internationale ASMAE

Contexte et problématique :

Le handicap est encore un tabou social au Liban. En raison des différentes définitions utilisées, les données consolidées sur la prévalence des handicaps dans le pays manquent (2% pour les handicaps physiques seuls et entre 10 et 15% si la santé mentale est prise en compte et 23% si la population réfugiée est incluse). De plus, le cadre légal est assez peu développé et ne permet pas de garantir l’inclusion des personnes handicapées. Ainsi du point de vue international, le Liban a signé mais n’a pas ratifié la Convention des Nations Unies sur les droits des personnes handicapées. Quant au cadre national, la loi 220/2000 sur les droits des personnes handicapées a été adoptée en 2000, mais cette dernière ne repose pas sur une approche fondée sur les droits. 

L’accès pour les personnes en situation de handicap à l’école, à la formation professionnelle ou à l’emploi est particulièrement difficile au Liban et repose principalement sur la mobilisation de la société civile. La situation fragile du Liban frappé depuis 2019 par de multiples crises exacerbées par la pandémie de covid-19 et l’explosion le 4 août 2020 dans le port de Beyrouth a renforcé négativement cette situation.

Le présent projet est un pilote qui vise à promouvoir l’inclusion socio-économique des jeunes les plus vulnérables (Libanais /Réfugiés syriens), notamment les jeunes en situation de handicap, dans la région du Chouf. Pour ce faire Asmae-Association Sœur Emmanuelle et National Rehabilitation Development Center (NRDC), une association libanaise créée en 1986 dans la région du Chouf et reconnu d’utilité publique en 1997, ont initié un partenariat en 2021 pour proposer des formations professionnelles à des jeunes vulnérables avec ou sans handicap, libanais ou réfugiés syriens et pour les accompagner vers l’emploi ou la mise en place d’activités génératrices de revenus. NRDC a une grande expérience dans l’éducation inclusive et sera appuyé par ASMAE pour développer ses services de formation professionnelle et d’insertion. Les jeunes libanais et réfugiés syriens, en situation de handicap ou non, pourront suivre des formations dans les domaines suivants : fabrication de mosaïques, de paille, de bougies, de savon, de poterie, agriculture et couture. Ces formations seront complétées par des cours d’alphabétisation de base ainsi que le développement de compétences de vie. A l’issue, Asmae et NRDC les appuieront dans leur recherche d’emploi ou le lancement de leur activité génératrice de revenu en fonction de leur projet de vie. Il sera aussi possible pour les plus vulnérables d’intégrer des ateliers protégés. Enfin, ASMAE et NRDC travailleront sur la notion d’inclusion tout au long du projet. Ainsi, les jeunes seront sensibilisés aux défis rencontrés par leurs pairs en situation de handicap et un travail sera également réalisé auprès des potentiels employeurs.   

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :

  • 135 jeunes libanais et réfugiés syriens âgés de 14 à 25 ans (2/3 en situation de handicap) ;
  • 250 parents ou tuteurs ;
  • 40 employés de NRDC ;
  • 60 représentants d'associations locales, compagnies, autorités locales, écoles etc.

Bénéficiaires indirects :

  • 25 employés de NRCD ;
  • 340 jeunes et leurs parents bénéficiant des autres programmes de NRDC ;
  • 600 membres de la communauté d’implantation du projet ;
  • 10.000 personnes vivant dans la zone d’implantation du projet.

Objectif général du projet :

Promouvoir l’inclusion socio-économique des jeunes les plus vulnérables (Libanais/Réfugiés syriens), en particulier les jeunes en situation de handicap (JSH), dans la région du Chouf.

Objectifs spécifiques :

  • Améliorer l’accès à une formation professionnelle inclusive pour les jeunes les plus vulnérables (Libanais/Réfugiés syriens), y compris les JSH ;
  • Augmenter l’autonomie des jeunes les plus vulnérables par l’accès au travail et/ou à des activités génératrices de revenus ;
  • Renforcer les capacités techniques, opérationnelles et organisationnelles de l’association libanaise NRDC et soutenir leur centre professionnel nouvellement créé.

Résultats attendus :

  • Au moins 135 jeunes vulnérables ont acquis des compétences ; professionnelles dans un environnement inclusif ;
  • Au moins 100 jeunes ont un plan d’éducation individualisé ;
  • Au moins 90 jeunes sont en mesure de générer des revenus à partir d’activités productives ;
  • La sensibilisation des communautés locales aux capacités et au potentiel des jeunes en situation de handicap est accrue ;
  • L’équipe de NRDC a développé ses capacités institutionnelles et financières, ainsi que ses capacités techniques en matière d’inclusion socio-économique, de protection de l'enfance, de genre.
https://cooperation.gouv.mc/fr/Priorites/Cartographie-des-projets-en-cours/Afrique-du-Nord-Mediterranee/Liban/ASMAE-Promouvoir-l-inclusion-socio-economique-des-jeunes-les-plus-vulnerables-Libanais-Refugies-syriens-notamment-les-jeunes-en-situation-de-handicap-dans-la-region-du-Chouf

Accessibilité